29 novembre 2012 - Conférence avec l'historien de Versailles Mathieu da Vinha

Rencontre avec Mathieu Da Vinha, historien du château de Versailles

Jeudi 29 novembre 2012, dans le cadre du projet « Un an avec Louis XIV », Mathieu Da Vinha, l’historien du château de Versailles est venu au collège Claude Nicolas Ledoux. Nous l’avons accueilli en salle de réunion, avec croissants, pains au chocolat et jus d’orange.

Le thème de sa conférence portait sur les divertissements au temps de Louis XIV. La séance s’est déroulée en 2 temps, un diaporama commenté puis un échange débat-questions que nous avions préparées.

Louis XIV est né le 5 septembre 1638. Il devient roi  à l’âge de 4 ans et demi, à la mort de son père Louis XIII. Bien qu’il soit considéré comme la personne la plus importante du royaume, il ne gouverne pas car il est trop jeune. C’est sa mère Anne d’Autriche, aidée du Cardinal Mazarin, son parrain qui dirigent le royaume.

Comme tous les nobles, Louis XIV pratique la danse. C’est un véritable honneur de danser avec lui. Dès l’âge de 10 ans, il se produit en spectacle et danse avec des professionnels. Mathieu Da Vinha nous a montré une gravure de Louis XIV à l’âge de 14 ans et demi ; il était représenté sous les traits du dieu Apollon, en roi soleil ; alors qu’il dansait avec le Ballet Royal de la Nuit (à l’époque « nuit » s’orthographie « nuiet »). Lors de ce ballet, en 1653, Louis XIV arrive en prononçant ce discours :

« Je viens rendre aux objets la forme et la couleur, Et qui ne voudrait les avouer, ma lumière sentira ma chaleur ».

Ces quelques phrases font allusion à l’épisode de la Fronde. Beaucoup de nobles qui entourent le roi à cette époque veulent s’emparer du pouvoir car ils estiment qu’Anne d’Autriche, la régente qui gouverne la France au nom de son fils, n’est pas légitime. La Fronde est néanmoins stoppée mais Louis XIV garde une certaine méfiance vis-à-vis de la noblesse.

Louis XIV danse jusqu’en 1670, c’est-à-dire jusqu’à l’âge de 32 ans. Il arrête de danser car il pense qu’il n’est plus en forme pour danser parmi les danseurs professionnels. Après le ballet, la tragédie lyrique se développe, c’est-à-dire que le ballet est associé à l’opéra.

Louis XIV a conscience de l’importance des spectacles et des divertissements. Il les utilise comme un véritable instrument politique. De même à l’époque des Romains, les jeux du cirque constituaient un moyen efficace pour empêcher les révoltes.

Matthieu da Vinha nous a décrit et commenté des illustrations des grandes fêtes du règne de Louis XIV.

Les grandes fêtes du règne :

-Les 5 et 6 juin 1662, Louis XIV organise une grande fête, un carrousel, dans la cour des Tuileries,  pour la naissance de Louis, dauphin de France (1661-1711). Louis XIV s’est marié en 1660 avec Marie-Thérèse d’Autriche, sa cousine doublement germaine. Les parents de Louis XIV et ceux de sa femme sont frères et soeurs

Le roi y prend une devise, inspirée de Jules César : « Ut vidi, vici » (« Dès que j’ai vu, j’ai vaincu »). Il la place au centre d’un soleil. Ceux qui sont chargés de la propagande du roi reprennent l’idée du soleil et vont la développer partout , dans tous les décors. Le soleil est déjà très présent comme symbole de puissance chez les Egyptiens. Charles V associe déjà le soleil à son image. Louis XIV la met au goût du jour. Il se considère comme le roi Apollon. L’appellation  « roi soleil » est postérieure et vient du 19è siècle.

-En octobre 1663, Louis XIV invite Molière dans une résidence considérée à cette époque comme une résidence de campagne, Versailles ! Molière doit y écrire une pièce de théâtre en deux jours. Il décide alors de faire « une mise en abîme », c’est-à-dire qu’il se met avec ses comédiens en scène et compose la pièce devant les spectateurs.  Il s’agit de « l’Impromptue de Versailles ».

-En 1664 ont lieu « Les plaisirs de l’île enchantée ». Il s’agit d’une réception privée de 400 à 600 personnes.  En 1664, Louis XIV décide d’arrêter sa cour qui a été trop longtemps éloignée de Versailles. Telle est la raison officielle de cette fête. En réalité, il veut faire plaisir à sa maîtresse Mademoiselle de la Vallière. Des tournois et des courses de bagues sont organisés.

-Divertissement royal du 18/07/1668

La France vient de conquérir la Franche-Comté. Louis XIV a une nouvelle maîtresse Madame de Montespan. Une architecture éphémère est construite dans les jardins de Versailles.

-Divertissement royal du 4 juillet au 31 août 1674

Pendant deux mois consécutifs, le roi organise des fêtes à Versailles. A cette occasion, l’Alceste de Lully est représenté dans la cour de marbre du château.

La conférence a pris fin et nous avons posé à tour de rôle nos questions.

Quelques commentaires :

Jessica : J’ai aimé l’épisode de la Fronde ; je ne connaissais pas les raisons de cette révolte ainsi que l’origine du terme « Fronde ». J’ai adoré la pause croissant entre les deux heures.

Fabien : J’ai apprécié la conférence car je ne savais pas que Louis XIV se servait de la cour pour domestiquer la noblesse suite à la révolte des nobles en 1650. Je ne savais pas non plus que les mariages étaient souvent des alliances entre les pays.

Lilian : J’ai aimé la conférence car c’était développé et instructif. Mathieu répondait à beaucoup de questions. J’ai appris pour ma part des choses sur la naissance, le mariage de Louis XIV.

Solenn : Le diaporama de Mathieu da Vinha m’a beaucoup plu. Il expliquait très bien.  J’ai appris que Louis XIV s’était remarié secrètement avec Madame de Maintenon. C’est ce qu’on appelle un mariage morganatique.